QU’EST CE QUE L’ASSERTIVITÉ?

Etre assertif, c’est être capable de prendre sa place en respectant l’autre dans ce qu’il veut, dans ce qu’il croit, dans ce qu’il pense ou ressent. Tout en se faisant respecter, dans ce que je veux, crois, pense ou ressens. L’idée de base, c’est le respect. Se faire respecter tout en respectant l'autre. En toute circonstance. C'est être capable de placer ses limites, de dire « non » et d'exprimer son point de vue en toute transparence. C’est avoir la capacité d’exprimer ce que je souhaite et ce que je ne veux pas.

Chacun a le droit de se considérer comme fondamentalement important , d’être respecté et de demander ce respect, de parler positivement de lui-même, de ses capacités, de son originalité, d’évoluer.

Chacun a le droit de réussir selon ses propres critères, de changer d’avis, de se tromper, de ne pas savoir, d’échouer selon les critères des autres.

Chacun a le droit d’être lui-même, de ne pas plaire, de dire non, de ne pas prendre les autres en charge, de rompre une relation, de ne pas se justifier, de prendre son temps, d’offrir et d’accepter.

 

 

ASSERTIVITÉ, EST-CE UN COMPORTEMENT NATUREL?

L’assertivité n’est pas un comportement naturel ou instinctif. Il est toujours le fruit d’un apprentissage, contrairement à l’agressivité, l’acceptation ou la fuite qui sont eux, naturels et instinctifs. Pour beaucoup de gens, il est très difficile de rester respectueux ET de se faire respecter face à un individu perçu comme irrespectueux. Cela s’apprend.

 

 

POURQUOI NE PAS PASSER LE TEST « ASSERTIVITY »?

Si ce test vous est imposé dans le cadre d'une procédure de sélection, refusez de le passer. Notre outil ne vaut strictement rien dans ce cadre, n'a pas été créé pour ça et surtout n'a jamais été validé à travers des épreuves de sélection. Certaines entreprises l'ont fait passer à de futurs collaborateurs afin de vérifier le niveau de confiance en soi de candidats. Outre que ces entreprises ont dépensé de l'argent pour rien, elles utilisent un outil inadapté.

Si votre manager vous incite à passer ce test dans le cadre d'un entretien d'évaluation, nous n'en voyons pas la pertinence. Assertivity a été développé pour que des gens puissent le passer librement, sans conséquence pour leur carrière. Les résultats du test sont totalement confidentiels et ne doivent pas être partagés avec une autre personne, sauf dans le cadre d'un projet de développement personnel ou professionnel.

 

 

COMMENT ASSERTIVITY A-T-IL ÉTÉ CRÉE ?

Au départ, l'idée était de développer un test à utiliser durant des formations, c'est-à-dire une version exclusivement papier. Puis, nous nous sommes rendus compte que nous voulions un outil où il était possible d'obtenir des résultats personnalisés et immédiats. La seule façon d'avoir un résultat immédiat avec un test sous format papier est ce qui se fait traditionnellement, à savoir un comptage des résultats et une mise en colonnes des « points ». Ce qui n'offre pas des résultats très subtils.

Dans un premier temps, 60 questions à choix multiple ont été créées. Une vingtaine de formateurs ont contribué à son développement en l'améliorant. Suite à cette première phase, le questionnaire a été réduit, de un parce que des questions se recoupaient trop souvent et provoquaient la lassitude, de deux parce que il y avait des questions où tout le monde donnait la même réponse et qui n'étaient donc pas discriminantes. De plus, le temps de passation était trop long. Après la réalisation d'un questionnaire définitif, le stade suivant était le plus complexe puisque il fallait valider l'outil et répondre avec certitude aux questions suivantes: Ce test vaut-il quelque chose ? Mesure-t-il quelque chose ? Y aura-t-il des différences entre les gens ?

 

La seule façon de le savoir était de le faire passer à un grand nombre de personnes et de valider les résultats de façon statistique. Pour avoir une mesure fiable, il fallait au moins 200 répondants adultes, actifs professionnellement, et qui passaient le test dans un contexte de non contrainte. Ce dernier critère est important car Assertivity est un outil transparent. Ca veut dire que si vous avez envie de « réussir » le test, il est très facile de donner une bonne image de soi. Pour chaque question, « la bonne réponse « (assertive, bien sûr) est facile à trouver.

 

Un total de 300 individus volontaires, choisis au hasard, ont rendu les cahiers remplis. Notre équipe a ensuite procédé à l'élimination de ceux qui ne rentraient pas dans les critères, c.à.d. ceux qui ne travaillaient pas (trop jeunes ou pensionnés) et ceux qui n'avaient pas répondu correctement ou de façon incomplète, laissant un peu plus de 200 cahiers utilisables pour un travail méthodologique sérieux.